Comment améliorer ses compétences relationnelles en 3 astuces simples ?

La rareté rend précieux. N’est-ce pas ce qui nous arrive du point de vue relationnel ?

Télétravail, distanciation, confinement, les rencontres se font rares, donc plus précieuses pour chacun de nous.

Un moment idéal pour développer ses compétences relationnelles afin de profiter pleinement de nos relations, qu’elles soient virtuelles ou en présentiels.

Comment ? Je vous propose trois réflexions pour multiplier votre impact relationnel et faire de vous une personne recherchée.

 

1. Quel est votre plus belle compétence ou votre plus grand talent ?

Qu’elle compétence que vous appréciez le plus ? Mettez-là ou le au service des autres.

Si par exemple, vous avez du talent, en décoration, en technologie, en droit, en menuiserie, en art culinaire. Peu importe votre talent ou votre grande qualité, il y a de fortes chances que d’autres aient besoin de vous. Se mettre aux services des autres augmentera votre valeur à leur égard, mais aussi à vos yeux. De plus, il est démontré que d’aider, transforme la chimie de votre corps et favorise le bonheur !

Ainsi vous mettrez de l’avant votre générosité, tout en valorisant votre talent qui vous rendra unique, ou presque.

2. L’empathie est la qualité numéro 1 des grands leaders !

Ceux qui nous ont inspirés même après leur mort et ceux qui nous inspirent encore.

Pour développer cette grande compétence relationnelle, qu’est l’empathie, vous devez vous élever au-delà de l’écoute. Et comprendre l’émotion parfois dissimulée, due à trop de fragilité.

Comprendre ces non-dits, vous hissera rapidement à un niveau supérieur d’empathie vous permettant d’interagir à l’instant T. Créant ou recréant ainsi un espace de confiance permettant à votre interlocuteur de s’ouvrir, enfin.  Pour lire ces émotions dissimulées, l’unique clef est l’observation du langage corporel. Le corps est révélateur d’émotion, ce que les mots sont révélateurs de ce que nous choisissons de partager.

3. Nous voulons tous être authentiques, mais personne ne veut être vulnérable.

Pourtant l’un ne va pas sans l’autre. Être authentique, quand nous sommes au sommet de la gloire, c’est assez confortable.  Mais est-il aussi facile d’être authentique, quand la peur d’être rejeté est présente?  Pour être véritablement authentique et non seulement dans les zones sécurisées cela demande du courage. Je pense que la vulnérabilité est la preuve, d’une grande force.

Il y a certes d’autres compétences relationnelles à développer, telle que l’écoute, la lacture du langage corporel, la négociation, la création lien de confiance mais celles-ci font partie de ma quête, d’être.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un article de Linda Valade

Un article de Linda Valade

Fondatrice

Fondatrice de la firme Institut VERUM, formatrice agréée par Emploi Québec, spécialisée en communication non verbale. Elle détient plus de 25 ans de savoir-faire en accompagnement et en développement des affaires institutionnelles. Certifiée par Herrmann International Europe en technologie des préférences cérébrales, Certified trainer of the art and science of neuro-linguistic programming by INLPTA international et diplômée synergologue, ce qui lui octroie une vision élargie de la communication.